L'assistante sociale


Tout d’abord, l’assistante sociale au C.M.A.P. reçoit le patient et/ou son représentant légal pour :

  • expliquer le fonctionnement du centre (notamment la passation d’un bilan et/ou la mise en place d’une prise en charge pluridisciplinaire),
  • effectuer les démarches administratives auprès de la mutuelle
  • réaliser l’anamnèse sociale au cours de laquelle elle recueillera les renseignements relatifs au patient, à son entourage afin de reconstruire l’histoire de la pathologie dans le contexte particulier du patient. Elle s’informera, dès lors, sur les circonstances de la grossesse et de la naissance, sur le développement moteur et langagier, le parcours scolaire du patient, son degré d’autonomie, son comportement, ses intérêts … de toute information qui aidera à comprendre l’évolution du patient et les ressources qu’il possède.


L’assistante sociale a pour mission de soutenir les familles, de les conseiller et les orienter dans leurs démarches.


Tout au long du processus de rééducation, l’assistante sociale accompagne les parents dans la réalisation du projet de l’enfant. Elle se montre disponible pour informer sur la législation sociale en lien avec le handicap et sur les différents organismes œuvrant en la matière (APEDAF, APEAD, CREE…) en lien avec la demande et/ou les besoins de la personne. Elle soutient les familles dans les différentes démarches administratives et sociales telles que l’octroi aux allocations familiales majorées, l’inscription au PHARE ou à l’AVIQ, les demandes d’intervention d’aide matérielle, etc.

 

Avec l’équipe thérapeutique, elle tente de conscientiser l’environnement du patient à sa problématique et aide à trouver des aménagements pour faciliter la vie, la communication au quotidien (mise en place de supports visuels (pictogrammes), calendrier/semainier, …). Elle propose alors des rencontres aux domiciles des familles afin de mettre en place ces différentes adaptations mais aussi pour observer le patient dans son milieu de vie et accompagner la famille dans la compréhension du handicap.


Elle est un agent de liaison entre les différents acteurs qui entourent le patient (sa famille, l’école, ses thérapeutes…). Elle travaille au centre de la pluridisciplinarité, en diffusant les informations qui concernent le patient dans le respect du secret professionnel partagé. Pour permettre cet échange d’informations, elle participe à diverses réunions (concertations d’équipe, remises des résultats du bilan aux parents, conseils de classe) et organise le travail des médecins au sein du C.M.A.P. (courrier médicaux, consultations médicales, formulaires médicaux…).


L’assistante sociale intervient également dans des situations difficiles, instables ou de danger que traversent le patient et/ou sa famille.


Tous ses actes ont pour objectif de favoriser l’autonomie du patient, son bien-être, son épanouissement personnel et son insertion sociale. 

L'assistante sociale du CMAP

Mélanie DAOUST

Cassie DELHAYE

Assistantes sociales