Les Logopèdes

Chaque enfant qui se présente pour un bilan pluridisciplinaire au CMAP passera plusieurs séances avec la logopède pour une évaluation de la communication, du langage et des apprentissages (langage écrit et logico-mathématiques), si cela apparaît nécessaire.
 
Pour les enfants qui présentent une surdité ou un trouble développemental du langage avec ou sans troubles associés, une prise en charge logopédique pourra alors être proposée.
Un dépistage précoce permet une intervention adaptée, alors que l’enfant est en cours de développement.

Le CMAP propose également des bilans et rééducations de personnes sourdes adultes, suite à une perte auditive acquise (suite à une maladie, un accident, etc.). La prise en charge est réalisée suite à la mise en place d’appareils auditifs ou d’un implant cochléaire, en collaboration avec l’audiologue et le médecin ORL.

Le bilan

 

Le bilan logopédique permet d’identifier les difficultés que l’enfant rencontre dans les domaines suivants : communication, langage, apprentissages. Il vise à mettre en évidence la nature des troubles en lien avec les autres disciplines (psychomotricité, kinésithérapie, neuropsychologie, psychologie, audiologie).

 

 

 

Le bilan se fait en fonction du niveau de l’enfant. Les enfants peuvent être évalués précocement : pour les enfants sourds, le bilan peut être réalisé dès le dépistage néonatal de la surdité. Pour les enfants chez qui on suspecte un retard ou un trouble du langage une évaluation peut être mise en place si on constate un décalage dans l’apparition des premiers mots (attendus entre 10 et 15 mois) ou dans la combinaison de mots (vers 2 ans). Pour les enfants présentant des troubles des apprentissages, le bilan de langage écrit peut débuter 6 mois après le début de l’apprentissage, si des difficultés importantes sont relevées.

 

 

 

L’évaluation est faite grâce à des tests standardisés et permet d’analyser les difficultés de l’enfant à la fois de manière quantitative et qualitative. Un rapport logopédique est ensuite rédigé.

 

La rééducation

 

Une fois le bilan effectué et le profil communicationnel et langagier de l’enfant identifié, une prise en charge logopédique adaptée aux difficultés de l’enfant peut être proposée.

 

La rééducation vise à améliorer l’autonomie de l’enfant dans les domaines où les retards ou troubles apparaissent. La prise en charge s’axe autour du développement de la communication et du langage, de l’utilisation fonctionnelle de celui-ci dans la vie quotidienne et de la mise en place d’outils de compensation.

 

Au sein des séances, des outils précis sont utilisés, parmi ceux-ci, les plus fréquemment utilisés sont :

 

-  Auprès des enfants sourds, la communication est rendue claire et compréhensible via l’ajout de la LPC (Langue Parlée Complétée), en support de la langue parlée ou encore via la langue des signes (LSFB). En séances, l’utilisation du français signé permet aux enfants de faire le lien entre la langue parlée et la langue écrite.

 

-        Le français signé est également utilisé comme support augmentatif à la langue parlée auprès des enfants qui présentent un trouble du langage.

 

-        Enfants sourds et entendants présentant un trouble du langage bénéficient également de cahiers de communication papiers et numériques, logiciels de compensation du langage écrit. Ces outils leur permettent de communiquer et d’accéder aux apprentissages tout en contournant leurs difficultés.

 

La logopédie contribue à améliorer le bien-être et la qualité de vie des enfants et adultes qui souffrent de troubles de la communication et du langage, avec ou sans perte auditive. Elle a pour objectifs de redonner l’envie de s’exprimer et de communiquer, de susciter le plaisir de lire, d’écrire, de calculer, en fournissant des outils permettant à la personne de contourner ses difficultés.

 

Les logopèdes du CMAP

Elisabeth BRASSEL

Aude GERARDY

Julie JEUNESSE

Jocelyne LENOIR

Vanessa SCHMETS

Sophie TRUNET